Rejoignez Dita et Hibiki pour qu'un jour, les hommes et les femmes décident de réhabiter ensemble ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'atelier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hex
~Admin*
avatar

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 22
Race : Humain
Localisation : En mouvement
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: L'atelier   Mer 6 Nov - 20:24

Le retour avait été mouvementé tous les autres les avaient assaillis de question auxquelles ils n'avaient aucune réponse, il semblait qu'une certaine gène s'était instaurée entre lui et Alicia. Il n'y avait pas eu de raison apparente mais depuis il ne l'avait pas revue et encore moins parlé

Il s'était arrogé comme promis au capitaine un espace de travail, il avait recyclé son espace de stockage et en avait fait son atelier privé grâce auquel les membres d'équipages pouvait réparer leurs objets brisés, il avait parfois la chance de travailler sur les dreads mais cela restait rare, il avait donc au final beaucoup de temps libre
L'atelier était en soi la place du vanguard recouverte de plaque de métal pour faire un sorte de maison qui s'étendait sur trois étages mobiles
Le rez de chaussé contenait une machine de création qui était relié à un ordinateur, grâce à cet engin il pouvait créer n'importe quelle pièce qu'il pouvait imaginer à partir de rien, c'était peut être la pièce la plus utile de tout l'atelier, elle prenait une place considérable et ronronnait doucement lors des fois où elle fonctionnait

Carmine avait enlevé son armure et l'avait remisée dans un coin de la pièce ou elle prenait la poussière depuis. Il avait juste son treillis habituel, son gilet pare balle long qui lui recouvrait les bras, des gants en cuir renforcés de métal lui couvrait les mains, lui permettant de manier un fer à souder sans se brûler ainsi qu'un grand masque de soudeur
Il était en train de fixer une grande plaque de métal à un châssis d'exosquelette qui faisait à peu près une fois et demi la taille d'un homme
Il n'avait pas de tête, et ses long bras étaient terminés par des pinces de préhensions.
De nombreux verrins hydrauliques était parsemés sur les membres de la machine, lui donnant une apparence assez étrange
L'arrière de la machine était constitué d'un générateur bourdonnant et d'un gyroscopes, celui-ci était chargé de maintenir la machine debout peut importe la charge que la machine emportait
Il ne manquait quasiment plus rien, le harnais était déjà en place ainsi que les attaches il fixait la dernière plaque au niveau du bras droit

Une fois finit, il releva son masque et déplaça la machine dans un coin de son atelier, il put enfin s’asseoir, cette machine l'occupait depuis le début de la journée, il avait pensé à la créer en voyant les équipes de manutention peiner avec les chargements de caisses et de munitions, avec ça ils pourraient en transporter sans se fatiguer
L'atelier était remplis de pièces de machines non utilisées qui attendaient d'être greffés à divers engin, un vanguard en pièce détaché commençant déjà à être modifié traînait à l'opposé du hangar, toutes les pièces au dessus des jambes avaient été enlevés et les jambes ne ressemblaient déjà plus à la machine d'origine
Il voulait tester de nouvelle variantes de machines, il avait même commencé les plans d'un chasseur de combat sur le modèle des dreads, les énormes turbines étaient déjà suspendue au plafond par des pinces et attendaient leur support

Depuis son retour il n'avait pas trop oser examiner le jaeger qui attendait dans l'emplacement adjacent à son atelier, il avait remarqué de profondes modifications, dans les formes de sa machines, il paraissait plus fin, plus proche de white glint, il ne comprenait pas pourquoi et comment il avait pu se transformer
Il soupirra et se dirigea vers un petit lavabo à l'aide duquel il se lava les mains et le visage, il regarda son gilet par balle il avait une nouvelle idée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
~Admin*
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 25
Race : Humaine
Localisation : Nul part en particulier
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: L'atelier   Mer 6 Nov - 23:41

Depuis la dernière attaque extraterrestre, il y’avait plus eu de menace pour le Nirvana et de ce fait, Alicia avait tenté de s’intégrer un peu plus aux membres de l’équipage, majoritairement fille certes, mais certaines faisaient même des tâches pour garçons… Elle n’a jamais été douée dans la plus part des activités à part, peut être, l’alchimie,  il y avait quelque chose de magique là dedans pour elle, mélangé diverses solutions pour aboutir à des parfums et a des couleurs diverses, sans parler de leur effets sur le corps  (bénéfiques ou pas) et leur gout quand il s’agit de nourriture… Elle arrivait à faire passer des légumes immangeables en quelque chose d'exquise et ceux, juste en les mélangeant avec des épices, à d’autres légumes ou à d’autres ingrédients improbable et pourtant ça marche bien, le bon gout de ses plats résidait dans ses connaissances en alchimie et elle s’arrangeait toujours pour leur faire une bonne décoration de façon à les rendre plus comestible, après tout, on mange aussi avec les yeux !  C’était peut être un de ses plus grand secret, mais elle aimait tout ce qui était mignon, elle avait d’ailleurs un faible pour les poupées que confectionnait Dita sans pour autant l’avouer …  C’est pour ça qu’elle décorait chacune des assiettes avec des motifs particuliers, ainsi il n’était pas rare, juste pour le plaisir des yeux, de trouver un plat avec des paillettes ou des colorant particuliers, ce qui n’enlève rien au gout de ceux-ci

Un jour un peu particulier, elle a été appellée en cuisine, en compagnie de Barnette et certaines filles pour préparer un grand gâteau à l'ocasion une festivité propre aux pirates mégériennes, ce n’était pas une journée comme les autres pour elles, c’est pour cela qu’il y avait une certaine effervescence… Dita était là à faire le gouteur tandis que Jura était juste assise à parler sans pour autant mettre la main à la patte…Alicia avait un petit appareille spécial pour sa cuisine, c’était un évaporateur rotatif pour faire des extraits, malheureusement, la jeune femme était bien connue pour sa tête dans les nuages, elle avait beau être présente en cuisine, mais son esprit vaquait bien ailleurs…  Elle se souvient surtout de cette sensation unique qu’elle avait eue sur le White Glint… Quand Jura l’interpella soudainement, elle fit un geste brusque en sursautant et fait tomber son appareille indispensable …


-Oh non…

-Il est cassé ?!

-Je crois bien…

-Tu n’as qu’à l’emmener chez ton Carmine ! Il sait s’y faire avec les machines

-Je dirais beaucoup mieux qu’avec les femmes !

-Mais…

-Allez, fais pas ta timide ! Et si ce gâteau n’est pas aussi réussi que ce que vous l'avez promit, je vous en tiendrai pour responsables !

Jura prenait pour cible Barnette et Alicia, elle faisait peur dans des moments comme ça, la jeune femme n’eut donc pas le choix que d’aller présenter sa machine abimée à Carmine, même si, elle aurait préférer ne pas le faire, mais elle en avait besoin pour son alchimie…  C’est alors que pleine de réticence, elle se présente au hangar, elle scrutait les environs comme une espionne, elle avait espérer ne pas le trouver sur place et juste mettre son engin pour être réparé ainsi il le considérera peut être comme n’importe quel appareille du vaisseau et le réparera normalement… Elle savait pas pourquoi elle appréhendait autant cette rencontre avec lui, mais depuis un moment c’était ainsi, juste le fait de poser son regard sur lui, ça faisait palpiter son cœur, elle avait peur d’être démunie et ne pas savoir quoi lui dire… elle était tellement stressée qu’elle avait oublié de voir comment elle était habillée, en fait, elle avait emprunté juste un tablier rose semblable à celui de Barnette (CF : épisode 10 Saison 1) comme bas, elle portait un short blanc, elle était ainsi car ne voulant pas tacher sa combinaison avec du chocolat ou autre chose du genre…  

Elle trouve finalement l’espace de travail de Carmine vide, il faisait surement une pause quelque part, elle part donc poser son appareille discrètement aux côté d’autres machines tout aussi endommagées, elle entendit un bruit et tourne la tête pour voir, et là elle le vit… Il était bien concentré sur son travail pour remarquer sa présence, elle continue donc à le regarder de loin et se perd en pensée

Vive__________le__manga_________Vandread___!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hex
~Admin*
avatar

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 22
Race : Humain
Localisation : En mouvement
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'atelier   Jeu 7 Nov - 16:43

Enfin il finissait son idée de toute à l'heure ! Il avait un nouveau gilet pare-balle, il avait eu l'idée d'en fabriquer un nouveau un peu plus protecteur, celui-ci était fait de fibrer de carbone, le rendant très solide, de différents joints lui permettait de rester très malléable, différentes plaques de titane allégé lui conférait une résistance exceptionnelle
Il avait fini par le peindre en blanc, sur le dos, une grande écriture noire était visible: White Glint
Il travaillais depuis quelques heures sur cette idée, il en était à son deuxième, sur le torse de celui-ci à gauche il y avait marqué Carmine, le deuxième au fond de la pièce était un peu plus petit, sur celui-ci il y avait un autre nom, Alicia
Le jeune homme n'avait pu s’empêcher d'en fabriquer deux, une sorte d'instinct, il avait travailler durant de longues heures sans voir le temps passer
Quand il posa finalement sa dernière création sur une étagère, il ne put s'empercher de sourire

C'était assez étrange à chaque fois qu'il pensait à elle son cœur s’accélérait étrangement, et une sorte d'appréhension lui nouait l'estomac, il commença à chercher d'autres outils, lorsqu'il s'aperçut qu'il y avait quelqu’un dans la pièce, il se retourna vivement et de nouveau il sentit le mystérieux enchantement se produire
Elle était habillé légèrement par rapport à d'habitude ce qui le laissa sans voix pendant un petit moment
Il en fit même tomber ses outils, elle était vraiment belle...

Il prit une grande inspiration


-Tiens ça fait longtemps je peut t'aider ?

Plus le temps passait plus il devenait rouge, il éprouvait des sentiments controversés de l'appréhension mais aussi l'envie qu'elle reste un petit moment avec lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
~Admin*
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 25
Race : Humaine
Localisation : Nul part en particulier
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: L'atelier   Jeu 7 Nov - 18:47

N’étant pas censée rester aussi longtemps en cet espace afin d’éviter une certaine rencontre, Alicia ne vit pas le temps passé, et finalement, elle fût repérée, en effet, Carmine vint en sa direction et lui demande si il pouvait l’aider… La pauvre fille n’avait rien entendu ou presque… Elle essaya donc de gagner du temps :

-Oui…Non… Enfin, bonne question…Heu…

Elle n’arrêtait pas de chercher ses mots, quand soudainement, quelque chose retint son attention, en fait l’atelier disposait de plusieurs gadgets très intéressants, et sitôt sa gène se transforme en une excitation, elle était comme une fillette devant une poupée ! Elle s’approche de ce qui parait être une grande machine à laver…

- Serait-ce un cryostat ? Haa !! J’ai toujours rêvé d’en voir un !

Sur d’autres étagères, il y avait d’autres instruments, plus petit que ce dernier mais qui avaient leur importances dans les domaines qu’ils exerçaient, c’était des appareils de mesures ainsi que certains équipement d’atelier qui pouvaient être polyvalents… Au bout d’un moment elle se calma, elle semblait joyeuse, toute souriante et lui révèle donc la raison de sa venue ici :

- J’ai déposé mon évaporateur rotatif, si tu pouvais y jeter un œil… J’ai fait tomber son moteur et du coup…. Bien sûr quand t’auras du temps ! Heu en fait... Si tu pouvais le faire maintenant ça m’éviterait bien des problèmes avec Jura... Elle me fait peur quelques fois… Je sais que ça ne se fait pas de m’imposer de cette façon mais…

Elle était désolée pour son appareil mais avait pleinement confiance en les capacités de Carmine à réparer cela, elle regarda donc ce dernier droit dans les yeux histoire d’appuyer bien sa demande


Vive__________le__manga_________Vandread___!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hex
~Admin*
avatar

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 22
Race : Humain
Localisation : En mouvement
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'atelier   Jeu 7 Nov - 20:03

Il était honnètement très heureux qu'elle se montre si joyeuse
Il s'étonnait encore de cette joie si soudaine quand elle lui demanda de réparer un de ses objet, bien sur qu'il allait le faire, ce n'était pas l'envie qui lui manquait de lui rendre service, de plus il n'était pas débordé de travail


-Bien sur ce sera rapide ne t'en fait pas, si tu veux farfouiller en attendant, je suis sur que tu trouvera des choses amusantes

Il récupéra l'objet sur la table et le plaça dans un petit scanner, celui-ci le scruta à la recherche de la pièce défaillante, c'était simplement un circuit qui avait été déconnecté, il se mit donc à l'ouvrir et rapidement reconnecta les fils au circuit imprimé au moyen d'une espèce de pince, afin de limiter les futures casses il ressouda divers fils qui se déconnectaient légèrement et renforça les soudures sur ceux en bon état, enfin referma le boiter avec de nouvelles vis, cela lui prit une dizaines de minutes pendants lesquelles il perdit Alicia de vue, il examina pendant un moment l'étrange appareil, un évaporateur ? A quoi cela pouvait t-il bien lui servir ?
Lorsqu'il se retourna enfin il ne la vit plus


-Voila c'est.... euh.....

Telle qu'il la connaissait elle était surement en train de regarder un peu partout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
~Admin*
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 25
Race : Humaine
Localisation : Nul part en particulier
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: L'atelier   Ven 8 Nov - 13:10

Pendant que Carmine réparait l'évaporateur rotatif que lui avait donné Alicia, cette dernière n'avait pas pu s'empêcher d'aller voir ce dont cet atelier regorgeait, c'était fascinant de voir à quel point certains instruments pouvaient être indispensables dans plusieurs domaines... Là, on pouvait qu'entendre les bruits de pas des chaussures de la jeune fille se déplaçant d'un point à un autre, tout attirait son regard, il y avait des schémas sur papier déposés un peu partout, on y voyait gribouillé des formules, des circuits électronique, des boites de plusieurs formes et calibre qui représentent surement des moteurs divers, des batteries reliées entres elles et enfin une grosse machine qui semblait être lié a un ordinateur...etc. Mais tout ceci la dépassait un peu, elle vit aussi le robot qu'il était entrain de construit, même si il était acéphale, elle ne pu qu'imaginer les longues heures de travail qu'il a fallut au jeune homme afin d'aboutir à quelque chose comme cela elle sourie et pense au fond d’elle :

-*Il est étonnant*

Oui, elle admirait tout ce qu’il faisait…Puis sont regard est attiré par quelque chose d’autre, c’était déposé sur une étagère, c’est bien ce qu’il finissait quand elle était venue mettre son appareil, elle s’approche et voit qu’il s’agissait de gilets pare-balles… Ils étaient étonnement bien fait, elle s’aperçoit qu’il y’en avait deux, elle en prit un, histoire de toucher cette matière, et là elle le nom « White Glint », c’était bien le nom de leurs méchas une fois fusionné, elle le retourne de face et y lit son nom, aussitôt, elle prend le second, et cette fois c’était le nom de Carmine qui y était calligraphié , ses mains commencent à trembler et son cœur semblait se presser… elle remet les deux gilets à leur place et va voir le jeune homme qui avait surement fini de réparer sa machine et effectivement, il la cherchait, elle saisie donc l’appareil qu’elle porta sur un bras, et avec son autre bras, elle prend son ami par la nuque comme pour l’enlacer, elle rapprocha son visage du sien et lui chuchote à l’oreille :

-Merci …

Ainsi proche d’elle, il pouvait surement sentir son parfum, en fait, elle sentait le gâteau et avait encore la chaleur des fourneaux de cuisine, sa peau était plus douce que n’importe quelle coque faite par le plus doux des métaux, l’air qu’elle expirait venait se fondre sur la peau du cou du jeune homme, il ne pouvait donc que remarquer que sa respiration était particulièrement instable…

-Mais…Je ne peux pas

Elle retire son étreinte sur lui, le fixe d’un regard ravagé quelques secondes, ses yeux brillaient sous les lumières du hangar. Le jeune homme devait comprendre pourquoi elle réagissait ainsi, pourquoi ces mots, pourquoi ce comportement… Son geste l’avait touché, personne n’en a eu autant à son égard, cependant, pour elle, retenter l’expérience du White Glint était impensable, elle avait ses projets et ne comptait pas rester sur ce vaisseau, elle ne pouvait pas remplir le rôle de sa partenaire …

Vive__________le__manga_________Vandread___!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hex
~Admin*
avatar

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 22
Race : Humain
Localisation : En mouvement
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'atelier   Ven 8 Nov - 19:17

Il reçu les mots comme un coup de masse, il avait d’abords eu le souffle coupé quand elle avait agit ainsi mais peu après une triste réalité était venu remplacer ce moment...
Que devait-il faire ?
Il avait vus un certains malheur dans ses yeux, cependant il se sentait profondément trahi, blessé il essaya maladroitement d'esquisser quelques mots


-Mais...

Et devant le manque d'inspiration apparent, il renonça et son visage exprima un désarroi comme jamais il ne l'avait fait, devant cette scène, il se sentait comme un enfant au fond de son lit en pleine nuit, ses résistances lâchaient et il se sentait au plus mal
Il fit un salut réglementaire se tenant droit comme un "I"


-Dans ce cas je me permet de me retirer j'ai du travail

Son demi-tour fut tout aussi réglementaire, et même si une larme lui échappa , il marcha au fond de l'atelier loin de tous, il s'appuya contre un mur et de rage donna un coup dans une cloison qui s'enfonça sous l'impact. C'était donc fini ? Comme ça ?
Carmine se sentait vide aussi bien intérieurement que physiquement, péniblement il reprit ses outils, si la seule personne qui comptait pour lui partait, alors autant finir ce qu'il avait commencé
Il déroula un plan qui était sous une pile d'autre, il y était représenté un robot de la taille d'un vanguard, mais doté de propulseurs de dreads, le plan annonçait des chiffres improbables et un titre "Ingram"
Voilà qui l'occuperait un temps, il déverrouilla un coffre dans lequel il mit les tenues blanches et en sortie une qu'il avait enfermé, une tenue d'un noir complet plus ou moins similaire aux blanches mais équipée de jambière et d'un casque représentant un crâne grimaçant
Son ancienne tenue de pilotage, celle qu'il utilisait lors de ses premier combats à bord du jaeger, celle qui l'avait fait connaitre comme quelqu’un de sans pitié, peut être qu'il pourrait se soigner en reprenant cette vie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
~Admin*
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 25
Race : Humaine
Localisation : Nul part en particulier
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: L'atelier   Sam 9 Nov - 18:19

En voyant la réaction de Carmine, qui était parfaitement justifiée, Alicia avait un regard abattue, elle commence a quitter l’endroit les yeux dans le vide… Elle pensait et supposait, en effet, une part d’elle était entrain de se briser en elle rien qu’à l’idée de partir d’ici, l’idée d’être séparée de lui surtout, était-ce vraiment ce qu’elle voulait ? Tout ce qu’elle savait pour le moment, c’est qu’elle lui a surement fait mal alors qu’il ne le méritait pas. Elle se sentait coupable de cela, vulnérable car ses idées étaient dispersées et triste… Elle s’arrête de marcher, elle était léthargique et se laisse tomber sur le sol et donne libre cours a ses larmes, après un cours lapse de temps elle se relève et continue a marcher misérablement et fait mine que rien ne s’était produit devant les autres, ces dernières étaient bien concentrées par leur fête. Une fois ses obligations finies elle rejoint son Jumper, en effet, partir comme elle était venue serait meilleur que faire ses adieux… Elle enfila vite fait sa combinaison qui comportait quelques pièces en plaque au niveau des pieds, et la ceinture,, à d’autres endroit s’était plutôt un renforcement en tissu et en maille. Elle entendit une voix qui ne lui était pas si inconnue que ça, ce qui l’a mit dans un état d’étonnement

-Alors ? On rentre à la maison ?  

-Eliott ! Mais où est- ce que t’étais pendant tous ce temps ?

- Je ne sais pas, j’explorais et je dormais ! Mais j’ai vu votre dernier truc, la nouvelle armure paraissait très prometteuse, pourquoi
tu parts déjà ?


-…J’ai des choses à faire, ailleurs

-Dis plutôt que tu as peur !

-Je ne vais…

Ce qui fait arrêter Alicia de parler c’est le son d’une explosion quelques part sur le vaisseau, les lumières s’éteignent soudainement partout, mais tout se rétablit aussi vite grâce au système d’urgence, à la passerelle, on remarque que tout est brouillé : les radars, les communications… Le vaisseau vient d’être abordé. Les filles n’allaient pas tarder à découvrir par qui, Meia mène une petite troupe pour aller à l’encontre de ces personnes mais ils s’étaient déjà bien déployés un peu partout dans le vaisseau, ils étaient en petit groupes mais ils utilisaient des gaz soporifique. Un groupe arrive a la passerelle, et un autre est intercepté par l’escadron de Meia, ces derniers se menaçaient mutuellement par leur armes, il n’y eut pas de confrontation, mais des échanges de paroles, et ils étaient justement dans le hangar, non loin de l’atelier :

-Qui êtes vous, et qu’est-ce que vous êtes venu chercher ici ?

-On est des maraudeurs, nous cherchons les dispositifs qui permettent à vos vaisseau de fusionner, donnez les nous, et nous serons cléments, sinon, je vous assurais que vous ne verrez plus jamais le soleil briller… En ce moment même, mes coéquipiers sont entrain de pointez leurs armes sur votre capitaine…

Là il alluma sa radio qui lui permit de communiquer avec ses camarades, et depuis la radio on entendait les cris de panique des filles se trouvant sur la passerelle et Buzam qui essayait de négocier ou raisonner ces brigands... Elle savait que tenter de les attaquer a elle seule serait futile et démunie de sens, ils étaient nombreux et avaient des armes a feu...

Vive__________le__manga_________Vandread___!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hex
~Admin*
avatar

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 22
Race : Humain
Localisation : En mouvement
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'atelier   Sam 9 Nov - 20:32

Pourquoi ?
La question revenait sans cesse, il ne comprenait pas... Des larmes avaient coulées mais depuis leurs sources s'étaient tarie, Carmine était psychologiquement brisé, il ne se sentait plus l'envie de rien... Pendant un cour moment il s'était assis la tête dans les mains, à remuer sa tristesse mais rapidement, pour oublier ses idées noires il avait repris le travail
Celui-ci était aiguillé par ses idées noires, tous ce qui sortait de l'atelier était sombre et reflétait son humeur. Avait il vraiment envie qu'elle parte ? Non bien sur ! Mais avait-il le choix ?
Il ne l'imaginait pas partir comme une voleuse, du jour au lendemain en l'abandonnant à ce vaisseau et pourtant....
Pendant ce temps  son travail progressait de manière exponentielle par rapport a ses sombres pensées, l'ancien vanguard avait été rassemblé en une nouvelle machine,un Ingram, la machine faisait la même taille mais était totalement différente, plus fin, totalement noir. Sa tête était a modélisation d'un crane grimaçant aux optiques rouges sang qui luisaient dans la pénombre, il était assis et tel un bourreau était recouvert d'un linceul noir qui lui faisait ressembler à une faucheuse des temps anciens, son arme était une énorme faux, attachée à son dos, il émanait de cette machine une impression de noirceur malgré le fait qu'elle ne soit pas en activité

Sa nouvelle tenue avait été finalisée, faite du même alliage que les tenues blanches du white glint, au contraire de son ancienne armure cette tenue lui permettait de bouger beaucoup plus rapidement et librement, d'un noir total, elle était totalement noire et doté d'un système de furtivité intégrée dans son dos
Son casque était une représentation d'une tête de mort comme sur l'Ingramme et comme sur celui-ci une capuche venait se rabattre dessus pour cacher le blanc osseux
Les optiques luisaient d'une lueur rouge et inquiétante

Carmine ne se rendait même pas compte du travail qu'il réalisait, il avait machinalement enfilé cette nouvelle combinaison ainsi que le casque, celui-ci était ouvert, la face était pointé vers le plafond comme un masque rabattable, il était maintenant comme une nombre penchée sur une table de travail.
Un pistolet était fixé dans son dos au niveau des hanches ainsi qu'un couteau.
Seule une grande machette était fixée en travers de son dos au dessus du dispositif de camouflage

C'est alors qu'une explosion fit trembler le vaisseau, et qu'une communication inconnue résonna
Une fois de plus ils étaient en danger et pourtant il ne bougeait pas, il se mit seulement dans un coin de la pièce et attendit de voir le déroulement de la scène, il n'avait tout simplement plus la motivation d'agir
Des hommes passaient devant l'atelier sans s'en préoccuper des pirates surement, mais peut lui importait.....
Ces hommes étaient armée d'une panoplie d'arme hétéroclite qui n'auraient eu absolument aucun effet sur lui mais de toute façon ils ne voulaient que les machines, ils pouvaient bien emporter le jaeger ils démarrerait jamais, et puis Alicia allait partir alors à quoi bon
Il aurait fallu beaucoup pour le faire réagir, de plus il ignorait totalement ce qui se passait ailleurs.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
~Admin*
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 25
Race : Humaine
Localisation : Nul part en particulier
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: L'atelier   Sam 9 Nov - 22:46

Quelque chose n’allait pas, en effet, le vaisseau venait d’être abordé par une horde de brigands, ils étaient sans scrupule, Alicia entendit la conversation radio qui a lieu à la passerelle, ces maraudeurs menaçaient le capitaine et toutes ces filles qui étaient sans armes, Buzam se trouvait forcée de faire un choix…Eliott connaissait ces pillards, il savait ce que ce vaisseau risquait si elles se laissaient faire...

-ces gens avaient tué des peuples entiers rien que pour avoir ce qu’ils voulaient, ils ne comptaient pas faire de négociation ni aucun truc du genre, si on leur donnait pas ce qu’ils veulent, ils feront détruire le vaisseau et son équipage avec…

-Le même genre qui a tué mon peuple ?

-…Tu as l’élément de surprise, tu peux les avoirs.

La jeune fille dégaine son épée et fonce comme jamais elle l’avait fait, elle semblait rapide, l’élément de surprise fonctionnait, personne ne s’attendait à ce qu’une tierce personne arrive et attaque les hommes,… Sa rapidité faisait qu’elle attaquait 3 hommes en même temps, c’était là une triple accélération, et ceux qui ne maitrisait pas cette technique ne la voyait pas venir, elle s’assure pour que ses coup d’épée plongent bien profondément dans les corps de ce tueurs, à chaque coup d’épée, elle sentait les organes de ces hommes se perforaient, comme si elle le faisait avec ses mains nues, elle veille a toucher la bonne artère de façon a ce qu’ils se vident de leur sang et qu’ils n’en se relèveront plus jamais, et encore 3 de plus… Ni l’escouade ni les brigands ne comprenaient ce qu’ils leur arrivent, cependant, ces derniers n’étaient pas aussi dupe que cela, et avaient des hommes qui maitrisaient aussi bien les accélérations, ceux qui restent s’écartes donc pour ne pas être la future cible de cette femme complètement folle

-Vous êtes folle, qu’est-ce que vous avez fait ?!

-Rien de plus que ce qu’ils vous auraient fait!

Elle s’apprêtait à repartir en accélération, mais quelque chose n’allait pas, elle a été touché… Le pire c’est qu’elle n’avait pas vu venir ce coup, 1 ; 2 ; 3 balles tranquillisantes ainsi que toutes les autres filles de l’équipe
De son côté Buzam fait de même, elle savait manier le fouet comme personne et était très rapide, du moins pour certains hommes qu’elle désarme en un éclaire mais pas pour d’autres qui sont plus expérimentés et qui connaissent bien certains arts, mais l’un des hommes qui tenait un vraie arme à feu laisse passer un coup qui vient se loger dans l’abdomen du capitaine, cette dernière s’écroule sous les yeux de ses subordonnées qui étaient en état de choque mais pas pour longtemps puisque elles tombent elles aussi. Devant cela les brigands décident de mettre les voiles, ils quittent donc la passerelle et se dirigent vers le hangar histoire de voler quelques navettes
Hibiki et Dita arrivent à temps pour trouver le capitaine à terre, ils étaient indemne car ils étaient partie en compagnie de Barnette prendre des armes à feu dans une réserve du vaisseau, mais ils arrivent en retard, heureusement pas trop tard…
Quant à l’équipe de Meia, elle se vit embarquée sur une navette spéciale, cette dernière rejoint le vaisseau mère qui attendait le rapatriement de son équipe, les brigands qui restent se retrouvent donc dans le hangar, ils avaient installé plusieurs bombes un peu partouts qu'ils feront exploser une fois hors du vaisseau


Vive__________le__manga_________Vandread___!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hex
~Admin*
avatar

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 22
Race : Humain
Localisation : En mouvement
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'atelier   Dim 10 Nov - 0:55

Des coups de feu encore une fois, il en avait presque l'habitude, c'était le son d'arme mal entretenue mais efficace.Cependant au bruit de la détonation  il se rendit compte que ce n'était pas des balles mais des charges tranquillisantes. Il sortit de son atelier à temps pour voir Alicia tomber...
La encore il eu un choc, cette vision le laissa littéralement pétrifié, a tel points qu'il vit les maraudeurs quitter le vaisseau avec Alicia et le groupe de Meia
Ces pirates laissèrent des hommes sur le vaisseau qui tenaient le reste de l'équipage en respect
Cependant le choc passa, il avait beau être dépité par le futur départ d'Alicia, il ne laisserai personne lui faire du mal, tant et si bien que toute la lassitude qui l'avait saisie quelques temps plus tôt s'évanouit
Ils allaient mourir, tous....
Il ferma son casque la tête de mort se rabattit sur son visage et les optiques se mirent à luire d'une lueur sang
Il se mit à courir vers l'un des pirates qui surveillait la porte de chargement et qui ne l'avait pas remarqué, il fut sur lui en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et il lui saisit la tête et la tourna violemment, l'homme s'effondra, avant même d'avoir réaliser qu'il était mort


Un deuxième pirate entendit le bruit que produisit le cadavre de son compagnon et se retourna vers Carmine, il essaya de lever son arme mais encore une fois il était trop proche de lui et une main lui perfora l'abdomen pour ressortir dans son dos, la dernière chose qu'il vit fut une crane au yeux rouge qui le regardait avec froideur
Déjà deux de moins


-Forte résistance dans les couloirs du hangar, besoin de renfort !

C'était la voie de Barnette, l'équipage semblait lutter pour les repousser Et il ne serait pas tout seule

-Je m'en occupe

Barnette entendit une voie déformée dans son écouteur visiblement des renforts étaient en routes

Il restait quelques pirates dans le hangar en lui même le premier eu la tête arrachée par un coup formidablement puissant, le deuxième reçut la tête de son camarade à ses pieds avant de mourir, plus que deux
Ils étaient dos à dos et leurs armes braquaient des espaces vides convulsivement, le premier fut emporté dans un coin et un son étouffé jaillit
Le premier vida son chargeur dans se coin, la seule chose qui en sortit fut le cadavre de son camarade criblé d'impact

Il ne vit qu'une forme sombre s'approcher de lui et le saisir par la gorge, un son grave et bas, tel un mort sortant de la tombe. Il se rendit compte que c'était une voie humaine qui lui parlait


-Où sont-ils partis ?

En premier temps son arrogance de pirate revint et il lui lâcha une série de juron, mais il fut interrompu lorsque sa jambe fut brisée

Le maraudeur hurla de douleur, et resta muet, et de nouveau sa deuxième jambe fut brisée
Seulement la alors il donna les plaques de données qui permettraient à Carmine de retrouver Alicia

Il le jeta au sol, celui-ci pouvait à peiner ramper
Carmine s'accroupie à côté de lui et lui leva la tête en le saisissant par les cheveux


-Tu sais je pourrais te laisser en vie, c'est vraie après tout tu n'est qu'un porte flingue nan ?

Le pirate commençait à pleurer en hochant la tête

-Cependant tu vois j'aime pas trop le fait que tes camarades aient maltraités la fille que J'a.... j'apprécie, donc en attendant que je leur mettent la main dessus tu vas servir de jeu éducatif, après tout ce n'est que justice, alors voila comment on va faire....

Il saisit un objet rond qu'il plaça sous la paume du pirate, il extirpa ensuite la baïonnette de l'arme et la planta dans la main de l'homme, il se saisit ensuite d'une de ses balles dont il coupa le bout et laissa une traînée de poudre qui partait de la lame plantée dans le sol et qui était reliée à l'objet rond
il brisa le bras qui tenait la demi-sphère et lui dit alors que que l'homme hurlait de douleurs


-Voilà le truc, tu à sous la main une charge sensible à la chaleur sous la main si tu bouge ton bras valide il va y avoir une étincelle qui va enflammer la poudre et devine quoi

Il lui mit un doigt sur la tempe

-Boum! .Ou alors si tu trouve assez de force tu peut lever ton bras cassé et éloigner la grenade ce qui te sauvera

Il se releva et s'éloigna en marchant

-Allez j'ai tes collègues qui m'attendent

Il atteignit la porte lorsqu'il entendit une explosion sourde, des morceaux humain s'étalèrent dans la pièce et du sang tapissa le sol

-Ah oui le dispositif sensible à la chaleur, c'était une mine à pression

Pour une fois, le crane de son casque représentait bien la mort... et il avait d'autre clients
Il rabattit sa capuche et s'enfonça dans le couloir
Carmine éteignit toutes les lumières et actionna son camouflage, sa silhouette disparut dans la pénombre

Les femme de l'équipage combattaient comme des damnées, envoyant des rafales vers les pirates de manière disciplinées, plusieurs d'entre elles avaient reçut des blessures légères mais aucunes pertes n'étaient à déplorer, Duello était déjà en train de soigner le capitaine


-Vous vous en sortirez capitaine

-Merci mon garçon, comment s'en sortent mes filles ?

-Elles tiennent mais les couloirs du hangar se sont éteints

Elle se mit à sourire

-Ils vont rencontrer le désespoir dans ses couloirs je les plaindrait presque

Barnette courrait partout, apportant de l'aide là ou les lignes cédaient, elle fut surprise lorsque la lumière s'éteignit. Elle continuait cependant de tirer dans le couloir plongé dans le noir mais elle se rendit rapidement compte que personne ne ripostait elle leva donc le bras pour ordonner au autre de cesser le feu, elle attendit quelques minutes pour s'assurer que personne ne lui réservait une mauvaise surprise mais rien ne vînt le couloir était sombre
Elle alluma sa lampe et s'avança précautionneusement le couloir formait un coude, alors qu'elle tournait, elle failli vomir en voyant la scène, certains corps étaient tout simplement démembrés, du sang était étalé partout sur les murs, certains corps étaient criblés d'impact des armes de leurs alliés


-Ils se sont entre-tués ou quoi ?

Elle comptait dix-neufs corps, et elle était contente que sa torche lui cache les pires détails, en effet collé au plafond, un vingtième corps était empalé, par sa propre épée au niveau de la gorge et son arme manquait, plus loin celle-ci fumait , vide.....

Cuu était un pirate depuis maintenant vingt ans, pour lui abordé un vaisseau remplit de femme semblait une sorte de fantasme, elle ne savait pas aussi bien se battre que les autres du moins il avait découvert que ce n'était pas le cas. Son groupe était bloqué par un groupe de ces folles qui leurs opposaient beaucoup de résistance
Le couloir avait été éteints de se fait il ne voyait que le bout du couloir ou se tenait les défenseurs
Cela ne lui posait aucun problèmes ils étaient vingt et tiendraient contre n'importe quoi
Sur ce point il se trompait, il perdit contact avec les hommes qui étaient chargés de tenir l'arrière du couloir


-Les gars ? Vous foutez quoi encore ?

De retour au vaisseau, ils allaient avoir de sacré ennuis d'ici là il comptait bien avoir la peau de ces filles si ils en capturait une ce serait encore mieux, il s'imagina tout ce qu'il pourrait lui faire...
Sa rêverie fut interrompue, il reçut un liquide chaud sur le visage, sa langue reconnut le gout cuivré du sang, l'homme à côté de lui se retourna, une grande entaille faisait le tour de sa tête qui finit par se détacher des épaules de l'homme, le corps décapita marcha sur quelques mètres, du sang jaillissant par saccade du cou ouvert puis s’effondra
Le pirate paniqua et avec son groupe partit en courant dans le couloir
Il vit un de ses hommes prendre une autre intersection et s’arrêter net, des tirs sortirent par son arme illuminant la scène, l'homme avait les yeux injectés de sang comme si il avait vu la mort en face, puis une lame vint le clouer au mur d'en face par la tête dans une giclée de sang
Cuu se remit à courir de toute ses forces, sprintant dans les longs couloirs, un cri atroce arriva derrière lui, c'était un de ses homme il le savait mais c'était chacun pour soi jusqu'au hangar, des coups de feu suivirent mais s’arrêtèrent aussi brutalement, cette fois ci il n'entendit rien à part le bruit d'un liquide qui giclait

Il était seul, il le savait  mais il arrivait enfin à la porte du hangar, il la percuta en pensant qu'elle souvrirait automatiquement, cependant elle demeurait fermée il tambourina priant pour que quelqu'un lui ouvre mais rien
Le pirate se retourna donc et fixa le couloir son cœur tambourinait dans sa poitrine, il était terrifié, une main ganté le saisit par la gorge et le plaqua contre le mur, ses pieds ne touchaient plus le sol, il luttait pour dégager son pistolet de son étui
Deux yeux rouge le fixait, perçant son âme, il ne voyait rien a part ces deux yeux, c'est alors qu'il tira
Le bruit lui parut assourdissant, mais la pression ne se relâchait pas, le faucheur n'avait rien, et pire: il avait vu son visage, pendant un court moment il avait vu la mort, un crane grimaçant aux yeux rouge, son jugement était proche
Il essaya de formuler des mots de pardon mais ceux-ci moururent dans sa gorge, son cou craqua et un homme mort s'étala dans le couloir, seul...

Una était un des membre de l'équipage en charge d'une des équipes de défense, elle était plutôt jolie elle avait des cheveux brun et de beaux yeux verts, elle lutait avec son équipes contre les pirates depuis une dizaine de minutes et ceux-ci les avaient chargés et neutralisés, ils les tenaient en joue avec leurs armes
C'étaient des hommes, des brutes crasseuses couvertes de tatouage, ils avaient de drôles de regards, l'un d'eux s'approcha d'elle et l'emmena dans un coin de la pièce, que voulait-il ? elle ne le savait pas, mais il lui parlait dans une langue barbare qu'elle ne comprenait pas
Il voulut rapprocher son visage du sien, il puait l'alcool, mais elle lui mit un coup de tête qui lui brisa le nez furieux il la gifla et commença à arracher ses vêtement mais il s'interrompit, un bruit parvenait du couloir sombre, il s'éloigna doucement en s'enfonça dans l'ombre
Elle attendit quelques minutes, elle pouvait peut être s'échapper elle commença à bouger lorsqu'elle entendit un bruit de pas
Le pirate était revenu, les yeux terrifiés et les doigts tremblants, une tache était apparut entre ses jambes, il semblait encore plus crasseux, il bégayait des mots qu'elle comprit avec grande peine


-Au sec.....

Il ne finit jamais sa phrase quelque chose le mit à terre et le traîna dans l'ombre, l'homme tenta vainement de s'accrocher au sol mais il était totalement lisse si bien qu'il disparut dans l'ombre avec un cri d’effroi elle n'aperçut que deux yeux rouges terrifiants dans l'ombre
Puis ce fut le silence
Elle s'avança dans l'ombre consciente que si la chose voulait la tuer elle le ferait dans l'ombre ou dans la lumière, elle avait froid, et était apeurée elle sentit un souffle lui frôler le bras, et poussa un petit cris, puis elle fut soulevé du sol et transportée dans le couloir
Elle ne vit que les optiques d'un casque, rouge puis fut déposée près d'une porte dont l'icone d'une croix rouge clignotait: l'infirmerie
Una sentit qu'on lui mettait une couverture sur les épaules
Une voix profonde s'adressa à elle, ce n'était pas celle d'Hibiki ou d'un des ancien membre de l'équipage peut être le nouveau, elle n'avait pas vraiment d'opinion sur lui
Elle reçu un petit objet dans la main c'était la représentation d'un petit aigle bicéphale en argent
La porte s'ouvrit et elle vit une silhouette noire, entourée d'une sorte de robe noire déchirée par endroit , Una serra cette petite statuette et regarda s'éloigner son sauver avant d'entrer dans l'infirmerie

Les groupes de femmes arrivèrent dans le hangar, elles étaient un peu choquée par les scènes du couloir mais pas par la personne responsable de ce carnage, après tous ils avaient mérités leurs morts, forte de ce fait, elle trouvèrent Carmine appuyé contre la jambe de l'Ingram
Son casque était encore fermé et sa capuche était rabatue, elle ne distinguèrent que le bas blanc de celui-ci
Il jeta à Barnette une plaque de donnée récupérée sur l'un des pirate


-Secteur sécurisé... et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
~Admin*
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 25
Race : Humaine
Localisation : Nul part en particulier
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: L'atelier   Dim 10 Nov - 17:55

En voyant que leurs hommes ne répondaient pas au radio, le vaisseau mère des maraudeurs enclenche ses moteurs superluminiques, ils se fichaient bien de laisser les menus fretins derrière eux, les hommes qui se trouvaient sur ce vaisseau semblait incroyablement puissants et étaient assez satisfait de leur prise du jour même si ils avaient espéré revenir avec une technologie puissante, les femmes leur servaient de divertissement, ou de monnaies d’échange dans les marchés noirs  …

Le vaisseau n’a surement jamais porté autant de cadavre de malfrats que cette fois, Carmine a été sans freins, il s’y est donné à cœur joie même, en regardant de plus prés toutes ces scènes, il est clair que ce guerrier est redoutable, il venait de donner une bonne leçon aux brigands qui est de ne jamais oser le défier, cependant, personne n’est plus en vie pour aller rapporter ce qu’il a vu aux plus hautes instances… Les couloirs qui mènent au hangar étaient pires que des boucheries, Barnette était en colère de voir cela, et n’hésite pas à le partager avec le concerné après qu’il lui ait donné les informations relatives aux maraudeurs :

-Dis-donc, j’espère que tu vas nettoyer tout ça ! Il était question de les neutraliser, et pas de faire un bain de sang !

Elle était surtout sur les nerfs car elle s’inquiétait pour la vie du capitaine qui était en salle d’opération, elle ne doutait pas des compétences de Duello, mais elle avait peur, comme tout le monde d’ailleurs… Dita et Hibiki assistait de loin à l’opération et semblaient se rapprocher davantage dans ces moments là, si on rajoute à cela l’enlèvement de Meia, Jura et d’autres filles de l’équipage, même Buzam faisait une mine qu’on voyait chez elle presque jamais, celle-ci les avait rejoint au hangar pour reprendre les plaques d’informations afin de les analyser… Il émanait des ondes bien négatives du vaisseau… Mais, il est bien connu que après la pluie, y a le beau temps, c’est ainsi, l’équipage a connu déjà des pertes  et a aussi eu des victoires et de bons moments…
Quelques heures après l’incident, tout le monde s’était remis au travail, c’était Buzam qui reprenait les fonctions du capitaine Magno, même si elle n’était pas à l’aise dans ce rôle, elle n’avait aucune envie de la remplacer définitivement, mais juste le temps que cette crise passe, tout le monde essayait de garder son sérieux et ne pas craquer, mais ce n’était pas évident pour tous, et là, l’équipage se montrait tel qu’il était réellement : une grande famille ; personne ne pleurait seul, et personne ne blâmait personne… Depuis la passerelle, Buzam donne ses directives, le plus important pour le moment c’était d’analyser les données que Carmine avait dérobé à l’un des brigands, ce qui n’était pas une tâche facile, c’était bien trop codé sans parler des éventuels virus qui pourraient infiltrer les systèmes du vaisseau


Parfaite : J’ai fait en sorte de mettre un système de pare-feu complexe pour éviter toute infiltration virale, mais je ne sais pas encore à quoi nous attendre avec ce bidule…

Buzam : Faites le nécessaire pour décoder ces informations, même un mot peut nous êtes utile…

Parfaite : Entendu !

Vive__________le__manga_________Vandread___!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hex
~Admin*
avatar

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 22
Race : Humain
Localisation : En mouvement
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'atelier   Dim 10 Nov - 22:34

-Chacun fait comme il peut, après tout ils n'ont eu que ce qu'ils méritaient, mais d'accord je nétoierai au lance-flamme si sa peut vous faire plaisir....

Il se détourna du petit groupe de femme et commença à marcher vers l'Ingram, dont la tête se recula pour laisser monter un siège de pilotage

-Où compte-tu aller comme ça ?

Il les regarda, son casque était toujours fermé, Barnette n'en était pas du tout impressionnée mais ressentait un certains malaise en s’adressant à lui, il contrastait vraiment avec leurs premières rencontre

-J'ai une personne à sauver, je ne sais pas vous mais il est hors de question que je la laisse là, après libre à vous de me suivre, mais je ne pourrais transporter qu'une personne à moins qu'elles sache respirer dans le vide

Sur ces mots, il grimpa jusqu'au siège et appuya sur un panel de commande, le fauteuil s'enfonça dans la machine et la tête en forme de crane se remit, en place, les systèmes s'activaient progressivement, une lueur rouge inquiétante commençait à luire dans les yeux de la machine de combat
Celle-ci se leva et commença à marcher dans le hangar
Une seule direction: Alicia


===> Théradon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'atelier   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'atelier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier du Mek Rukza
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Atelier de travail Exécutif/legislatif pour élaborer un calendrier législatif
» Atelier théâtre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vandread :: Hangar des Dreads et Vanguards-
Sauter vers: